image1 image1 image1

Acceuil

Evolution humaine

L’évolution peut se comparer à une pièce de théâtre dont Dieu serait l’auteur. Le Créateur a un plan pour l’évolution. Pour que l’humanité se développe, il est nécessaire que se produisent toutes sortes d’événements et que, dans ces événements, les êtres jouent certains rôles. Mais il n’a jamais été écrit que c’était telle personne qui devait jouer tel rôle. Il existe des palais, il existe des prisons, c’est à vous de décider si vous voulez aller dans les uns ou dans les autres.
Prenons un exemple : depuis des milliers d’années il avait été décrété que Jésus serait trahi par un de ses disciples, mais il n’était pas mentionné qui serait ce traître. Il y avait un rôle de traître qui était vacant, et c’est Judas qui a pris ce rôle. S’il n’avait pas été prêt à le jouer, c’est un autre qui l’aurait pris. C’est exactement comme la distribution des rôles au théâtre : dans une pièce de Shakespeare ou de Molière, vous ne pouvez pas changer les rôles, il y aura toujours Falstaff ou Harpagon, mais l’acteur qui jouera ce rôle n’est pas déterminé d’avance, on le choisit le moment venu en fonction de ses capacités.
Et même, dans ses prédictions Nostradamus n’a jamais indiqué les personnes. Les noms, oui, mais les êtres qui devaient prendre ces noms n’étaient pas fixés. Les rôles sont fixés, et quelquefois les noms, mais pas les personnes. [...] C’est au fur et à mesure de leur évolution que tels et tels êtres se sont trouvés prêts à jouer tels rôles. Le Seigneur n’a jamais obligé les créatures à jouer un rôle déterminé, sinon cela signifierait qu’il n’a laissé aucune liberté aux humains. Or les humains sont libres d’aller dans une direction ou dans une autre : ils peuvent progresser, ils peuvent régresser, ils peuvent devenir des monstres, des bourreaux ou bien des sages, des initiés.
Il y a donc une pièce dont la représentation doit durer des milliards d’années, et les acteurs sont là qui entrent, qui sortent... ils font la guerre, ils font la paix, ils construisent, ils démolissent... Et c’est vrai que certains rôles sont fixés déjà depuis des milliers d’années, mais les humains ne sont pas encore arrivés au cinquième acte ! Quelquefois ce sont les mêmes acteurs qui reviennent, quelquefois ce sont des acteurs différents...
Ainsi, la vie cosmique est une pièce que Dieu a écrite. Et c’est lui aussi qui a créé les artistes, mais il les a créés avec la liberté de prendre le rôle qu’ils veulent. S’il avait déterminé le destin de toutes les créatures, il n’y aurait plus de liberté, et il n’y aurait plus non plus de responsabilité. Quelle est la responsabilité d’une machine, d’un robot ? Et si l’homme n’est pas responsable de ce qu’il fait, quel est le sens de sa vie ?

La liberté, victoire de l’esprit, Izvor n° 211, chap. III

free joomla templatesjoomla templates
2019  Yatabaré Website